Mises à jour sur la pandémie de la COVID-19

L’information concernant la COVID-19 évolue très rapidement, tout comme la situation concernant la vaccination et les personnes ayant un système immunitaire compromis.

Si vous avez une question concernant la pandémie de la COVID-19, une section spécifique sur notre site Web y est dédiée sous « Actualités et événements », où vous pourrez consulter les dernières nouvelles et retrouver les sources d’information fiable sur la situation au Canada. Cliquez ici pour y accéder.

Les questions relatives à la vaccination, les délais d’administration des doses, et le système de priorisation vaccinale devraient être abordés avec votre équipe médicale. Votre équipe de soins est la mieux placée pour vous aider à comprendre ce qu’implique la vaccination de la COVID-19 selon votre état de santé.

Créé par des patients et entièrement axé sur des patients atteints d’un myélome multiple, Myélome Canada s’engage à vous transmettre les informations les plus récentes et les plus fiables sur le sujet, à travers notre infolettre « Manchettes Myélome », et les médias sociaux.

Nous demeurons disponibles pour toute question ou pour plus d’information sur le myélome multiple ou sur nos programmes.

Contactez-nous au contact@myelome.ca ou par téléphone au 1.888.798.5771.

Fermer

Faire un don

Prendre soin de soi

Il arrive souvent que les proches aidants se sentent épuisés et qu’ils aient l’impression d’avoir perdu le contrôle de leur vie. Il est important de vous rappeler qu’une personne épuisée sur le plan physique ou émotionnel n’arrivera pas à fonctionner de manière optimale. Lorsque vous êtes épuisé, il y a plus de risques que vous preniez de mauvaises décisions et que l’aidé soit victime de vos frustrations. À long terme, les proches aidants qui ne prennent pas soin d’eux-mêmes risquent davantage de souffrir d’épuisement professionnel et d’autres problèmes de santé.

Votre santé et votre bien-être sont une priorité. Prenez du temps pour vous et faites ce que vous aimez. Il est important que votre vie et vos expériences ne se rapportent pas exclusivement au myélome. Lorsque la personne aidée se sent assez bien, profitez-en pour faire des choses qui n’ont rien à voir avec ses traitements. Même de simples activités seront bénéfiques pour le moral.

Si vous avez besoin d’un moment de répit, vous pouvez avoir recours à des soins de relève pour l’aidé aux services de répit d’un professionnel qui peut venir vous remplacer.

Savoir reconnaître l’épuisement

La ligne qui sépare l’« effort soutenu » de l’« épuisement » varie d’une personne à l’autre. Le tableau ci-dessous fournit quelques signes indicateurs d’épuisement.

État d’esprit

Comment cela peut se manifester

Déni

Vous refusez d’accepter la gravité de la maladie :
« Je sais qu’il(ele) va aller mieux ».

Impatience

Les questions posées par tout le monde vous énervent :
« S’il faut encore que j’explique le myélome à quelqu’un, je vais exploser ».

Anxiété

Vous êtes constamment préoccupé par l’avenir et vous vous demandez comment vous allez pouvoir y faire face.

Épuisement

Vous n’avez pas l’énergie nécessaire pour accomplir les tâches quotidiennes et vous combattez constamment l’envie de vous allonger.

Manque de concentration

Vous êtes plus distrait qu’à l’habitude et cela entraîne des oublis, des retards ou des erreurs dans les tâches et les rendez-vous dont vous avez la charge.

Isolement

Vous n’avez plus envie de participer aux activités qui vous procuraient du plaisir auparavant, et vous ne faites plus d’effort pour voir d’autres personnes.

Sentiment général de mal-être

Vous ne vous souvenez pas de la dernière fois où vous vous êtes senti énergique et positif.