Mises à jour sur la pandémie de la COVID-19

L’information concernant la COVID-19 évolue très rapidement, tout comme la situation concernant la vaccination et les personnes ayant un système immunitaire compromis.

Si vous avez une question concernant la pandémie de la COVID-19, une section spécifique sur notre site Web y est dédiée sous « Actualités et événements », où vous pourrez consulter les dernières nouvelles et retrouver les sources d’information fiable sur la situation au Canada. Cliquez ici pour y accéder.

Les questions relatives à la vaccination, les délais d’administration des doses, et le système de priorisation vaccinale devraient être abordés avec votre équipe médicale. Votre équipe de soins est la mieux placée pour vous aider à comprendre ce qu’implique la vaccination de la COVID-19 selon votre état de santé.

Créé par des patients et entièrement axé sur des patients atteints d’un myélome multiple, Myélome Canada s’engage à vous transmettre les informations les plus récentes et les plus fiables sur le sujet, à travers notre infolettre « Manchettes Myélome », et les médias sociaux.

Nous demeurons disponibles pour toute question ou pour plus d’information sur le myélome multiple ou sur nos programmes.

Contactez-nous au contact@myelome.ca ou par téléphone au 1.888.798.5771.

Fermer

Faire un don

Devenir proche aidant(e)

Qu’est-ce qui fait de vous un(e) proche aidant(e) ? Il n’est pas obligatoire que vous soyez un membre de la famille ou même un(e) ami(e) proche pour assumer ce rôle. Comme son nom l’indique, un(e) proche aidant(e) est une personne qui aide ou qui s’occupe d’un(e) proche. Tant que vous prenez soin de quelqu’un, vous êtes un(e) proche aidant(e).

Vous devriez évaluer dans quelle mesure vous êtes disposé à vous occuper de quelqu’un d’autre. Cela dépendra de plusieurs facteurs. Réfléchissez :

  • à ce dont la personne aidée a le plus besoin ;
  • au type de soutien que vous êtes le plus à même de fournir ;
  • au temps que vous pouvez consacrer de façon réaliste ;
  • à ce que les autres (famille et amis) peuvent faire pour vous épauler ;
  • et aux ressources de soins de santé gouvernementales et privées qui pourraient vous aider.

De nombreux proches aidants s’inquiètent ou se sentent coupables de laisser l’aidé seul. Il est important de se rappeler que vous avez aussi des responsabilités personnelles à assumer. Si vous habitez loin l’un de l’autre ou si vous n’êtes pas en mesure d’offrir autant de soutien que vous le souhaiteriez, sachez qu’un appel téléphonique, un courriel ou un message texte offre parfois suffisamment de réconfort.